Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2013

En compagnie de la peur

Ceux qui me connaissent bien savent qu'en-dehors de ma passion des tortues, ce qui fait partie de moi, c'est la peur. Elle est une campagne de tous les instants, me pourrissant mes cours de sport avec quantité de larmes versées en gymnastique, transformant l'apprentissage du vélo et de la natation en torture, et s'incrustant dans chaque voyage automobile.

J'ai fait plusieurs grosses chutes bien effrayantes dans ma petite enfance, en apprenant à marcher et en roulant à vélo. A chaque fois, loin de rentrer dans le processus de résilience, j'ai eu des périodes où je n'ai plus voulu continuer les apprentissages commencés.

Du coup, cette foutue peur fait que je n'arrive pas à faire confiance quand on me porte ou me manipule, bref quand je n'ai pas le contrôle. Que ce soit l'Homme, mon père, l'ostéopathe ou le dentiste, j'ai beaucoup de mal à me laisser faire. Et je cache mes yeux si quelqu'un fait faire des cascades à ma fille. 

Cette peur et moi, ça fait un sacré long chemin partagé. Aujourd'hui, j'arrive à l'ignorer, j'aime beaucoup aller bosser en vélo par exemple. Par contre, sur la route, elle prend un peu plus le dessus. Surtout quand je suis stressée ou fatiguée, à ces moments là, il est bien plus difficile de faire face.

Chacun a ses défauts, le mien est d'être peureuse, la peur d'être blessée, de mourir, ou que cela arrive à l'un de mes proches. Je fais avec, c'est comme ça.

Et vous, la peur, vous arrivez  à la laisser derrière vous? D'autres défauts qui vous embêtent un peu?