Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2013

Devinez c'est gagné! 1

Je voulais vous parler d'un objet qui me suit depuis ma grossesse. Après de nombreux comparatifs, nous l'avons trouvé dans un magasin de puériculture allemand. C'est un des seuls objets vraiment de marque que nous avons acheté pour accueillir la Chose.

Faut dire qu'avant Cet objet, son prédecesseur, trouvé sur "le bon côté", avait grise mise et était bien trop mollasson à nos yeux. Alors que Cet objet, lui, il envoie du rêve. Pendant la grossesse, j'ai suivi les conseils que j'entendais partout, et j'ai dormi avec Cet objet pendant le dernier trimestre. J'ai dû louper un épisode, puisqu'il me gènait plus qu'autre chose. Il prenait trop de place et je ne savais pas comment le placer.

Mais, une fois que la Chose est apparue, Cet objet et moi, avons noué une alliance fusionnelle. Il m'a suivie à la maternité et pendant la première année, je l'emmenais partout. Depuis, je le lâche un peu quand je ne suis pas à la maison, mais il a élu domicile sur le canapé et me suit jusqu'à la chambre.

D'ailleurs, je commence ma journée et la finit avec lui. Et la Chose le réclame dès qu'elle rentre de chez la nounou, n'hésitant pas à le chercher elle-même. Du coup, je n'ai pas le temps de le laver, et là il commence à être un peu dégoutant de partout. Va falloir lui donner un bon bain, mais sans sa coque protectrice, il me semble si faible. 

Je sais bien qu'un jour, la Chose et moi, nous n'aurons plus besoin de Cet objet, mais en attendant, on l'aime trop. Et puis, il a plein d'autres utilités, d'ailleurs mon ordinateur portable l'aime bien aussi, tout comme l'Homme pour ses séances détente.

Alors, vous avez deviné de quel objet je parle?

23/01/2013

Une relation compliquée

Quand elle était toute petite, un jour où la Chose  étais en larmes. et que je ne savais plus quoi faire, je suis allée mettre en marche un objet miraculeux. D'un coup le silence fut de retour pour mon plus grand bonheur.

Souvent, j'utilisais cet objet pour ramener le calme et l'ordre dans ma maison. Mais la Chose grandissant, cet objet n'avait plus les mêmes résultats. En effet, il commença à la mettre dans un état de peur panique, ce qui nous demandait lors de chaque manipulation, une préparation psychologique de la Chose. Et pedant toute l'utilisation de l'objet, nous devions garder le contact visuel avec notre pauvre bébé terrifiée pour la rassurer.

Tout aussi soudainement que la peur était apparue, l'objet devint attirant pour la Chose. Elle lui vouait une passion immodérée. Nous devions prendre de grandes précautions avant d'utiliser l'objet. Mais en même temps, voir dans quel état se mettait la Chose nous faisait beaucoup rire!

Mais la relation entre notre petite fille et l'objet étrange a à nouveau changé. Ils sont passés de l'amour à la haine. On ne peut plus le passer sans qu'elle se mette en colère, surtout quand l'objet qui suscite son courroux s'approche de ses jouets ou pire de sa sacro-sainte chaise haute! 

Malheureusement l'objet aux milles visages est indispensable à la tenue de notre maison. Il ne reste plus qu'à espérer un apaisement de leur relation.

Mais quel est donc cet objet, à votre avis?