Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2013

Mon bilan de la semaine

Au boulot!

Cette semaine, nous sommes allés dans un grand parc d'attraction avec les jeunes. Tous les 2 ans, le parc nous offre des places, et nous y allons pour la plus grande joie des jeunes. Ou pas... Car le handicap mental, ce n'est pas seulement le retard d'acquisitions, c'est aussi les troubles du comportement divers et variés. Du coup, la semaine avant la sortie, l'attente a transformé les loulous en boules d'énergie à la gestion difficile. 

Sur places, les choses se sont compliquées. Les jeunes que j'accompagnais ont eu énormément de difficultés à gérer leurs appréhensions, ce qui s'est soldé par crises d'angoisse et fuite d'une attraction en plein milieu! Autant dire que le soir, le parc d'attraction m'avait bien vidée, alors que je n'avais fait aucun manège puissant...

Family Story

Prenez un Homme en surpoids et au ventre chatouilleux, un médecin qui propose tous les examens possibles et imaginables, une médecine qui repère les pompes à fric à des kilomètres, et vous aurez mon Homme qui a dû passer une coloscopie et gastroscopie (une caméra, 2 orifices en haut et en bas, je n'en dirais pas plus!). 

Résultat, une préparation extrèmement désagréable qui a fait grimacer mon Homme. Et surtout depuis l'examen des crampes bien douloureuses, au point qu'il me dit comprendre ce que j'ai ressenti pendant l'accouchement. Et qu'il a dû aller faire un contrôle aux urgences...

Du coup on attend lundi les résultats. Et l'Homme espère avoir des réponses, et commence à se méfier de son médecin beaucoup trop prompte à lui faire pleins d'examens...

En bref

J'attends les vacances avec impatience, encore 6 semaines, je commence à fatiguer du rythme vélo/boulot/dodo...

Et vous votre semaine? Les parcs d'attraction, vous aimez ou c'est pas votre truc? Et puis, les examens médicaux qu'on vous conseille, vous foncez toujours comme mon Homme ou vous y réfléchissez à 2 fois comme moi?

03/01/2013

Avis de recherche

Quand je lisais des blogs et que moi-même je n'en avais pas, je rêvais émerveillée devant ces articles où l'auteur listait les mots clefs qui avaient amenés des lecteurs anonymes par chez lui. Chacun ses rêves après tout. Et bien aujourd'hui c'est mon tour!!!

Alors qui arrive ici, en cherchant quoi?

Il y a ceux qui recherchent des plaisirs innavoués. Alors, désolé messieurs dames, il n'y a ici ni "cuisinier sexy", ni "confessions intimes de nounou", ni même de "photos de nichons". Passez votre chemin, y a rien à voir! PS: si jamais vous trouvez le cuisinier sexy, je cherche à améliorer mes compétences en pâtisserie...

 (oups désolé, c'est pas trop sexy ça!)

Il y a aussi des parents qui passent par là. Certaines se trouvent "fainéantes", comme moi parfois. Je vous assure les filles, y a pas de mal. Enfin, il y a bien sûr des limites à la fainéantise: un enfant demande de tant en tant de la nourriture et qu'on lui change la couche, mesdames et messieurs! D'autres cherchent une "supervision des parents". Enfin, certains racontent leur vie à Google, ainsi une internaute nous raconte que son chéri passe sa 1ère lecon de conduite, j'espère donc pour lui que ça s'est passé mieux que pour moi! J'oubliais la spéciale dédicace aux mères célibataires: ne vous inquiétez pas, vous arriverez à retrouver l'amour!

Y a des curieux du monde de la médecine qui se demandent qui est le "bestmedecin". Je n'ai pas de nom à vous fournir, mais je connais les signes: il connait le CRAT, se remet en question, est à l'écoute, est doux avec les enfants et ne vous prend pas de haut quand vous évoquez votre expérience de maman sur le sommeil, l'allaitement, les dents, etc. 

J'ai aussi des lecteurs qui se posent des questions à propos du monde de l'éducation spécialisée. Ainsi, un éducateur se demande "je suis educateur une jeune que je m'occupe est folle amoureuse de moi en meme temps ma collegue elle est aussi amoureuse". Je me demande quand même si ce n'est pas le jeune lui même qui pose la question à Mr Google, vu la montagne de fautes de style dans cette phrase. En tout cas, je ne peux que conseiller à l'éducateur d'aller voir le psychologue de l'institution pour y voir plus clair. Il y a aussi des parents qui cherchent des salles Snoezelen. Malheureusement, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de salles accessibles en libéral, mais bonne chance pour la recherche!