Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2012

Le jour où j'ai été riche!

C'était hier... Et grâce à l'Homme en plus. Mais ne vous précipitez pas sur vos téléphones pour m'adresser des demandes de fond, cette richesse a été aussi rapide que soudaine. L'Homme changeant bientôt de poste, ces collègues lui ont offert une grosse somme à claquer dans un magasin de luxe catégorie art de la table, où on n'aurait pas mis les pieds en temps normal, la moindre assiette coutant 19 euros, et même la tasse à bec pour bébé avoisinant les 15 euros (je vous ai déjà dit que je suis un peu radine?).

En cinq minutes, nous avons vu les yeux des vendeuses briller et nous suivre avec délectation, faisant tout pour nous charmer: multiples compliments à propos de la Chose, proposition de nous porter nos achats, conseils rapides... Nous ne savions plus où donner de la tête, pouvant enfin acheter des objets dont on avait besoin mais dont on repoussait l'achat aux calendes grecques. Et surtout on a pu remplir le panier sans compter, se prenant pour des bourgeois aux moyens illimités!

on a vécu la même chose, mais avec des assiet

Nous voilà donc propriétaires d'une papillotte en silicone, de moules en silicone, d'une planche à découper, de 5 couteaux de précision, d'ustensiles variés... Et le plus beau c'est qu'on a pas encore tout dépensé!

Mais bon, rassurez-vous on est vite retombé dans le quotidien, en allant mettre les pieds dans notre supermarché habituel, où comme d'habitude, j'ai comparé conscensieusement chaque paquet de pâtes pour voir lequel était le mieux niveau qualité prix!