Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2013

Sous la tente rouge

Dernièrement, j'ai innové, je suis allée passer une soirée sous la tente, une tente rouge plus précisément. Non, je n'ai pas joué l'aventurière au point de faire du camping,mais j'ai laissé mari et enfant pour passer une soirée avec d'autres femmes en-dessous d'une toile de couleur rouge, entourée de bougies et de pâtisserie.

Cette "tente rouge" vient d'un temps où les femmes restaient ensemble pendant leur période menstruelle et utilisait ce temps pour se confier tout ce qui les préoccupait autour de leur féminité. Aujourd'hui, alors que nous sommes dans une époque plus individualiste, ces espaces de proximité viennent remplir un vide (que nous web-addict remplissons comme nous pouvons avec nos forums et blogs).

Mais alors c'est comment la tente rouge? Assez curieux de prime abord puisqu'on se retrouve à parler de sujets intimes tels la grossesse, avec des femmes qu'on ne connait pas ou peu. Mais, on se laisse peu à peu envahir par le cadre feutré, et on se confie à demi-mots, tout en profitant de l'expérience des autres.

Moi qui regarde souvent sur la montre, je me suis laissée comme les autres avoir par le temps, qui a passé sans se faire sentir. Je n'ai même pas regretté la nuit trop courte, tellement le moment m'a plu. Nous avons fini ce temps par le rite du lien: nous nous sommes toutes liées par un fil rouge, que nous avons ensuite coupé, partant avec un bracelet symbole de ce moment hors du temps avant de revenir à notre anonymat.

Je vous encourage à participer à un tel moment. Mais au fait, en avez-vous déjà entendu parler? Et mon article vous a-t-il donné envie?