Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2013

Joyeux 2ème anniversaire

Aujourd'hui à 16h12, la Chose nous offre un terrible coup de vieux puisque ça fait 24 mois qu'elle est dans nos vies. Pour la fêter dignement, voici un tas de choses sur la Chose:

- Elle a une relation passionnée avec son pouce, ce qui se solde par une belle cloque. Sans compter l'autre doigt qui file dans les cheveux dès le pouce gobé, ce qui occasionne un réveil en sursaut hebdomadaire, à cause d'un doigt coincé dans les cheveux. Cette habitude lui donne aussi une jolie boucle anglaise derrière la tête.

- La Chose est une auxilaire domestique hors-pair: je ne peux pas faire mes tâches ménagères sans qu'elle vienne y mettre son grain de sel. Elle m'aide à vider le lave-vaisselle, goûte tous les composants des plats que jecuisine (elle vérifie que je ne mets pas de cheval dans son assiette), décroche le linge...

- Elle adore son chat, veillant à ce que son bol de croquette ne soit pas vide et participant au nettoyage de litière, comme si c'était la chose la pasionnante du monde. Elle aime aussi le rendre fou en lui piquant ses jouets et lui redonnant quand ça lui chante.

- C'est aussi une petite snobinarde: si elle fait pleins de bisoux à ses peluches, poupées et aux chats, nous les humains devons nous-même lui faire les bisoux.

- Elle est très curieuse des autres enfants mais entre les vols de tétines et les jetage d'enfants par terre à la bibliothèque, je suis obligée de la veiller comme le lait sur le feu, afin qu'elle comprenne que l'autre n'est pas un objet.

- L'allaitement fait toujours partie de nos vies, matin et soir, voir une fois dans la journée quand elle a besoin d'un calin. La pause lactée permet alors de transformer Schtroumph grognon en Bébé joyeux. La tétée fini elle recouvre les "chons" et repart vers de nouvelles aventures. Je suis vraiment heureuse d'avoir pu vivre cet allaitement si beau et serein.

- Elle sait dire au revoir de pleins de façons différentes: à demain, tchou, salut, au revoir, bon week-end... Le reste du langage est plus léger même si elle comprend tout d'une manière très surprenante. Je pense qu'elle se laisse vivre car elle sait qu'on la comprend.

- Il n'y pas que pour le langage qu'elle se laisse le temps, niveau autonomie aussi: se déshabiller seule par exemple ne semble pas l'attirer, en tout cas pas avec une grande persévérance. 

- Elle a tout d'une danseuse classique: elle adore marcher sur la pointe des pieds, et tourne en rond avec la main levée dès la moindre note de musique entendue.

- Elle n'a toujours pas de doudou attitré, s'amourachant parfois d'une peluche pour zapper à nouveau sur autre chose quelques heures plus tard.

- Elle adore sa nounou qui le lui rend bien. C'est un vrai bonheur de la sentir bien chez la personne qui s'occupe d'elle plus de 35 heures par semaine

- Elle adore quand son père accélère dans la voiture et elle imite alors le turbo.

- Elle n'aime pas la neige sauf quand elle est au chaud dans le porte-bébé, nos trajets enneigés vers chez la nounou l'une contre l'autre dans le porte-bébé sont d'ailleurs un vrai bonheur. Par contre ne lui demandez pas de marcher dans la neige, là c'est impossible!

- Nous l'aimons et elle enchante notre quotidien, même si nos grasses matinées et notre insouciance sont passés à la trappe.

27/01/2013

Ma fille à la bibliothèque

Une fois n'est pas coutume, j'ai joué à la Mom parfaite qui emmène son enfant se cultiver. Prenant ma poussette à 2 mains, j'emmenai ma fille à la bibliothèque pour une lecture spécial tout-petits.

J'arrive à l'ouverture, 2 mamans sont installées avec leur filles toutes sages sur une chaise. Alors qu'elle parle de leurs nuits blanches, je me réjouis de mon côté, me disant même "moi nananère je dors!!!!". Oui, je suis vilaine! Je lâche le fauve qui va à la rencontre des autres enfants, me laissant savourer le spectacle de cet enfant si sage...

Tu parles, Charles! 2 minutes après, la Chose était déjà partie en courant à l'autre bout de la bibliothèque. Après l'avoir rattrapée 10 fois, en clopinant avec mon genou malade (mes péripéties médicales ne sont pas finies, à suivre!) puis en sautant à cloche-pieds (plus rapide), je me résigne à attacher la Chose dans sa poussette, le temps que les festivités commencent.

Des amis arrivent avec L., leur enfant toujours en mouvement. Nous entrons dans la salle pour écouter des histoires sur le monde de la nuit. Les enfants sont à côté de leurs parents, occupés à écouter les historie et faire des jeux de doigts avec leur main, même L. super calme. Pendant ce temps, la Chose parcourt la salle en essayant de choper tétines et biberons, sûrement parce qu'elle n'en a pas à la maison. Elle rejoint aussi 2 autres enfants pour se cacher derrière les rideaux. Elle se laisse aller quand même des fois à écouter l'histoire avec poupouce et doigt qui tortille dans les cheveux, mais surtout pas trop longtemps. Il faut rester en mouvement, sait on jamais des fois qu'on soit pris en embuscade.

Une fois l'animation finie, nous retournons en poussette se faire un petit resto maman-bébé, la Chose se retransformant en ange. Pourtant, dès qu'on la met dans un lieu collectif et/ou avec d'autres enfants, elle se transforme en furie qui oublie toutes règles!

Et d'après vous, c'est quoi le secret qui transforme les enfants en petit ange?

23/01/2013

Une relation compliquée

Quand elle était toute petite, un jour où la Chose  étais en larmes. et que je ne savais plus quoi faire, je suis allée mettre en marche un objet miraculeux. D'un coup le silence fut de retour pour mon plus grand bonheur.

Souvent, j'utilisais cet objet pour ramener le calme et l'ordre dans ma maison. Mais la Chose grandissant, cet objet n'avait plus les mêmes résultats. En effet, il commença à la mettre dans un état de peur panique, ce qui nous demandait lors de chaque manipulation, une préparation psychologique de la Chose. Et pedant toute l'utilisation de l'objet, nous devions garder le contact visuel avec notre pauvre bébé terrifiée pour la rassurer.

Tout aussi soudainement que la peur était apparue, l'objet devint attirant pour la Chose. Elle lui vouait une passion immodérée. Nous devions prendre de grandes précautions avant d'utiliser l'objet. Mais en même temps, voir dans quel état se mettait la Chose nous faisait beaucoup rire!

Mais la relation entre notre petite fille et l'objet étrange a à nouveau changé. Ils sont passés de l'amour à la haine. On ne peut plus le passer sans qu'elle se mette en colère, surtout quand l'objet qui suscite son courroux s'approche de ses jouets ou pire de sa sacro-sainte chaise haute! 

Malheureusement l'objet aux milles visages est indispensable à la tenue de notre maison. Il ne reste plus qu'à espérer un apaisement de leur relation.

Mais quel est donc cet objet, à votre avis?