Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2013

Bilan de la semaine

Au boulot!

Reprise en légèreté grâce au 1er mai. Le départ d'une jeune se précise. C'est toujours compliqué d'arrêter une prise en charge, on espère que le jeune s'éapanouira dans la structure adulte, et que les éducateurs continueront l'accompagnement mis en place.

Heureusement, le changement a été très bien préparé avec la jeune, ce qui n'est pas toujours possible. Et puis, mon directeur a décidé que je serai une des personnes interrogées lors de l'évaluation externe de notre institution, autant dire que j'ai la pression!

Family Story

La Chose n'a finalement pas échappé à la maladie, cumulant réveil nocturne, voix de robot, toux et besoin de dormir à moitié sur maman. Les médicaments habituels n'améliorant rien, nous voilà chez mon médecin parfait. La Chose a eu le droit à du Célestène, la docteur nous prévoyant un bébé surexité par le médoc. En fait, le Célestène nous l'a transformée en zombie qui ne faisait que dormir. Mais surtout il nous a rendu nos nuits, pour notre plus grand bonheur!

Du coup, la voilà suffisamment en forme pour faire de grosses bêtises, comme se jeter dans la baignoire hier matin pendant ma douche, la transformant en petit poulet mouillé en l'espace de 2 minutes! Heureusement, ça ne m'a pas empêché d'arriver en retard au boulot, Champion du monde!

Webography

L'accessibilité des bâtiments et transports aux personnes handicapées est un sujet important, et qui prend un temps fou, juste parce que les pouvoirs publics et constructeurs ne font pas d'efforts. Du coup, je ne peux que relayer le billet de Valentine Yes What else, une blogueuse dont la sérénité, malgré les épreuves de la vie, est communicative.

Cusinons!

Comme d'habitude, une envie urgente de pâtisserie m'a prise jeudi soir. Ca aurait pu être une catastrophe, vu qu'il était déjà tard, mais en fait la réussite était au rendez-vous. J'ai donc fait une tarte aux pommes alsacienne, dont vous trouverez la recette ici. C'est surtout la pâte dont je veux vous parler, car pour une fois j'ai trouvé une recette simplissime, garantie sans galère.

Pâte sablée de Pierre Hermé :

120 g de beurre
2 g de sel
90 g de sucre glace
15 g de poudre d’amande
1 oeuf entier
240g de farine

  • Dans un saladier mélangez le beurre pommade, le sel, le sucre glace , la poudre d’amande, l’oeuf, et la farine
  • Laisser reposer une heure au frigo et y a plus qu'à garnir.
Voilà pour ma petite semaine. Et vous, comment c'était? Le Célestène chez vous, ça énerve les enfants ou ça les endort? Des lectures web à faire partager? Ca vous parle l'accessibilité des bâtiments?

 

 

 

04/04/2013

Les 10 commandements de l'enfant malade

1) Vomir dans les bras et donc sur tes parents, tu préfèreras. NB: je préférais les vomis avant la diversification

2) Si tu vas chez la nounou, besoin d'être recherchée en urgence tu auras. Mais à la maison, en pleine forme tu seras. Culpabilité maternelle tu engendreras.

3) Ta rapidité de guérison proportionnelle à la quantité de fatigue accumulée par tes parents au fil de ta maladie sera

4) Au plus mauvais moment, ta maladie toujours tomberas (mariage de tes parents, jours fériés...)

5) Le désordre autour de toi tu accumuleras (traces de vomis, machines de linge sale, ménage en retard...)

6) Un paradoxe tu causeras: tes parents se languiront de te voir courir partout, histoire d'être rassuré sur ton état physique

7) Tous les kilos durement accumulés tu perdras.

8) Les médicaments pas avec tout le monde tu prendras: les médicaments liquides avec papa, le nettoyage de nez avec maman, les suppots avec papa, le thermomètre avec maman.

9) Pour un temps le lit parental tu retrouveras.

10) Ta blogueuse de maman des articles pourris écriras

24/03/2013

Promenade dominicale: ordures, mini-tank et prostituées...

Derrière notre immeuble, il y a un petit chemin menant à une forêt. Elle est étrange puisqu'une fois sur 2, la Chose ne veut pas y mettre les pieds, quand je lui propose une ballade. Mais aujourd'hui, elle ne s'est pas fait prier, donc on a foncé.

Je l'ai vite regretté et plus JAMAIS, nous n'irons dans cette forêt, l'instinct de la Chose était juste. Tout d'abord, on s'enfonce dans les arbres pour se retrouver face à des bouteilles de bière, des gants en caoutchouc, du papier toilettes...Très agréable comme petit bout de nature, non? Les gens sont vraiment des porcs!

La Chose toujours aussi motivée, nous continuons notre bout de chemin pleines d'entrain pour découvrir cette forêt inconnue. Nous marchons jusqu'au bout du chemin, et là, nous arrivons sur une route avec ... une prostituée et une somptueuse voiture familiale. Je fais demi-tour mais la Chose n'est pas de cet avis, voulant continuer, curieuse qu'elle est. Ne voulant pas déranger les passagers de la voiture familiale, je lui explique vite fait et hop on retourne sur nos pas.

Mais l'étrange forêt avait encore une surprise pour nous: un bruit de moteur vient vers nous, c'est un homme dans un mini-tank home made avec un drapeau français qui nous demande ce qu'il y a au bout du chemin. N'osant lui parler du baisodrôme clandestin, je botte en touche et rentre fissa à la maison.

Assez d'émotions pour ce dimanche et fini la forêt d'à côté pour nous! Et vous, vous avez fait quoi ce week-end?