Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2014

Préparer la venue d'un 2ème

Si j'en crois les mouvements dans mon ventre, je vais être maman bientôt d'un petit garçon, un petit agité au hoquet fréquent. Je suis déjà maman d'une petite fille qui a parfois du mal à grandir, et est discrète depuis sa conception.

Pour la venue de la Chose, les préparatifs ont été actifs: multiples recherches sur le net, pleins de visites dans divers magasins, chamailleries de couple sur les préparatifs, achats nombreux... Là pour la venue de Microbus, on a pratiquement tout: lit, chaise haute, baignoire... Ajoutez à ça un pouvoir d'achat diminué dû  à l'acquisition à venir d'un appartement, et des contractions limitant mes mouvements, on a des préparatifs bien réduits...

D'ailleurs même les choses à acheter (biberons pour donner mon lait en mon absence, habits supplémentaires en plus de ce que j'ai déjà en stock..) n'ont pas encore été achetés... 

Mais, cette absence de véritables préparatifs sont un peu frustrant et me donnent comme un goût d'inachevé. Je n'arrive pas à visualiser la vie avec notre petit bout, alors que tous les jours il me montre bien sa présence, et a déjà changé ma manière de vivre: obligée de squatter mon canapé pour lui permettre de rester au chaud, monsieur me rappelle rapidement qu'il préfère que je sois allongée d'une telle manière plutôt qu'une autre...

En fait, pour être sincère, pour l'instant, je suis plus concentrée sur les réactions de la Chose, m'inquiétant de ses réactions à la venue de bébé, et pendant mon séjour à la maternité...

Bref, cette 2ème grossesse est bien différente et questionnante. Et vous, comment se sont passés vos préparatifs pour la naissance de bébé 2, 3, 4 ...?

15/11/2013

Ma fille, le père nöel et moi

Si on en croit les rayons de nos magasins, Noël se prépare: chocolats partout à en faire baver une femme enceinte, étals pleins de jouets plastiqués, porte-monnaie qui tremblent dans nos sacs...

Et ma fille de 2 ans bien passés dans tout ça? Chaque soir, c'est l'histoire du soir, et mademoiselle aime bien choisir des livres de Noël, que je lui raconte d'une voix enjouée.

Sauf que dans ma tête, je me dis: mais bon, je la prends pour qui ma fille? Un traîneau franchement? Et puis il passe par une cheminée? On veut tromper qui, là, plus personne n'a de cheminée à notre époque! Je me sens comme une imposteure face à ma fille, à lui raconter tout ça.


En plus, il bombarde les gens cette espèce d'inconscient!


Pourtant, elle adore, d'ailleurs pendant que j'écris ça elle est en train de regarder le livre qu'on a lu hier soir, et de chanter à la page où j'ai chanté, et quand elle voit l'image des cadeaux, elle lève les bras en faisant "ouais!".

Enfant, j'ai moi aussi cru au grand barbu, et je n'ai pas été traumatisée de découvrir sa non-existence. Je garde d'ailleurs un souvenir ému des fêtes de Noêl alors que maintenant, la profusion de bouffe, cadeaux inutiles et hypocrisie me dégoûtent un peu.

D'ailleurs les cadeaux parlons en... La Chose n'est pas matérialiste: pas d'excitation quand on passe au niveau des rayons jouets, elle ne se précipite pas non plus sur les catalogues. Nous lui avons acheté un ensemble de jeux de société et nous lui offrirons un garage avec le chèque cadeau de l'entreprise de l'Homme (oui, j'ai choisi exprès d'offrir un garage plutôt qu'une énième poupée).

Désolé, sapin, nous on a pas les moyens de te remplir comme ça!


Mais, ce sera tout, et bien suffisant. Puisqu'elle va être déjà sur-gâtée par nos familles, et que nous avons déjà dû vider un peu sa chambre. Surtout qu'elle aura son anniversaire, même pas 2 mois après (au secours, ma fille va avoir 3 ans!!!). Et puis, je me dis que je préfère lui donner du temps au quotidien plutôt que la couvrir de cadeaux pour telle ou telle fête, et espérer qu'elle s'en contente pour avoir la paix le reste du temps...

Et vous, le père Noël existe-t-il dans votre maison? Et prévoyez vous de grosses dépenses en cadeaux?

19/10/2013

Mon ventre s'arrondit, ma fille grandit...

Je suis une maman poule: allaitement long, maternage light, et ma fille n'a jamais dormi loin de la maison sans ses parents de l'autre côté du mur...

Mais voilà, il y a Microbus qui s'annonce, et ça, c'est comme un électrochoc... Peu à peu, nous avons discuté de mettre la Chose dans un grand lit. Elle devait être plus que prête, puisqu'elle a réclamé à corps et à cri de dormir dedans dès l'achat, alors qu'on avait juste prévu de le mettre là le temps qu'elle s'habitue à sa présence dans sa chambre!

Et puis il y a l'allaitement... Car ça y est après presque 2 semaines, je pense qu'on peut le dire: je n'allaite plus! Je trouvais la Chose de plus en plus grande, mes seins de plus en plus sensibles, et ensemble d'un commun accord, nous avons laissé les dernières tétées derrière nous, sans regret ni de l'une ni de l'autre.

Il nous reste l'histoire du soir, le câlin du matin au réveil et l'émerveillement chaque jour de voir ma grande fille me sourire. Je crois que c'est Microbus qui nous a aidé tant l'une que l'autre à s'éloigner pour se trouver autrement. Il nous reste quand même une grande étape: faire dormir la Chose chez ses grands-parents, histoire de préparer le jour de l'accouchement...

Et ça c'est une autre histoire... Je suis prête, le papa aussi (plus que prêt), la Chose je pense aussi. Mais ça risque de nous faire un coup quand même..

Et vous, Bébé 2/3/4.. a aussi eu de telles conséquences sur la relation avec l’aîné(e)?