Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2014

A la redécouverte de mon Homme

Maman poule fusionnelle, je m'occupe énormément de la Chose depuis sa naissance: allaitement long, parfois cododo... L'Homme en profite: il ne donne jamais le bain, ne cuisine pas pour la miss, ne change quasiment jamais les couches... Il est plus là pour les moments de jeux, alors que moi je m'occupe du reste.

Je n'en souffre pas, je pense même que c'est mon attitude depuis sa naissance qui a concouru à ça. Nous avons ainsi grandi en tant que parent, moi bien contente de pouvoir tout contrôler, l'Homme satisfait de déléguer les couches explosives, nuits pourris et problèmes de rébellions enfantines.

Mais ça c'était avant... Une petit fille qui grandit, une grossesse fatigante et l'obligation pour moi de lever le pied. L'Homme a passé 4 jours en tête à tête avec la Chose, et là il a dû tout gérer, des couches au bain en passant par les moments de spleen de notre fille. Et ... tout le monde a survécu (sauf le style vestimentaire de mademoiselle la Chose)! 

Depuis, même si j'ai repris ma place, il continue à passer du temps avec sa fille, à sortir avec elle sans moi, parc d'attraction pour enfants ou sortie neige par exemple. Au début, c'était étrange pour moi de ne pas participer à tout, de déléguer. Mais, on s'y fait, je suis même contente de voir ma fille partir toute contente avec son père, et revenir ensuite me raconter leur aventure.

J'espère que cette relation père-fille continuera après l'arrivée de Microbus, moment où je serai moins disponible pour la Chose... 

Et chez vous comment est la relation père-fille? L'arrivée d'un 2ème enfant a-t-elle eu des conséquences?

12/09/2013

Des nouvelles après une disparition

Ne trouvant plus le temps ni l'envie de publier, n'arrivant pas à trouver ma voie parmi tellement de blogs de talents, j'ai disparu... Je ne pensais pas avoir manqué à grand monde, et j'ai d'ailleurs déconnecté de la blogosphère, ne trouvant plus le temps de lire et de parcourir le net, prise par ma vie de famille et de couple...

Un jour, j'ai reçu une lettre d'une blogueuse, une vraie lettre en papier, que Cléophis m'a envoyée (as-tu eu mon mail?). Et là stupeur, mes petits mots jetés sur mon blog avait fait pousser quelque chose, un lien... Elle m'a donné envie de publier à nouveau, de donner de nos nouvelles, de voir si l'envie d'écrire revient...

Que devient la working family? La Chose commence à quitter le monde bébé,pour découvrir le monde des petites filles qui maîtrise de plus en plus son vocabulaire, tartine, feutres, saucisses... Pleins de mots qui explosent d'un coup comme ça, dans sa bouche. Par contre, le monde des couches n'est pas prêt de nous quitter, puisque à part servir de siège, le pot prend tristement la poussière...

Un autre passage important en ce moment, le début de la fin de l'allaitement. Il y a 2 soir je n'avais pas envie, je lui ai proposé l'histoire puis le coucher sans passer par la case tétée, et comme toujours dans notre histoire d'allaitement, ça s'est fait tout seul dans la compréhension mutuelle, ne laissant plus que la tétée du matin, qui je pense va vite aussi disparaître...

Mais pourquoi ce revirement, ce sevrage? Parce qu'elle grandit vite et bien, et que ... elle va avoir un petit frère ou une petite sœur  Microbus de son surnom est déjà un petit suceur de pouce et arrivera parmi nous le 27 mars. Il grandit dans mon ventre et nous l'avons vu hier à l'écho des 12 sa, nous remplissant de joie.

C'est notre petit cadeau du destin qui s'est installé alors que nous étions encore en train d'attendre avant de concevoir, monsieur ne se sentant pas prêt. Et en fait, le destin a mis sa patte pour ma plus grande joie mais aussi celle de monsieur, qui est un futur papa attentif, tout en ayant peur des bouleversements à venir...

Voilà pour de petites nouvelles, je vais essayer de renouer un petit peu le lien qui nous liait, sans me mettre la pression, à suivre!

09/06/2013

Mon bilan de la semaine

Au boulot!

Cette semaine, nous sommes allés dans un grand parc d'attraction avec les jeunes. Tous les 2 ans, le parc nous offre des places, et nous y allons pour la plus grande joie des jeunes. Ou pas... Car le handicap mental, ce n'est pas seulement le retard d'acquisitions, c'est aussi les troubles du comportement divers et variés. Du coup, la semaine avant la sortie, l'attente a transformé les loulous en boules d'énergie à la gestion difficile. 

Sur places, les choses se sont compliquées. Les jeunes que j'accompagnais ont eu énormément de difficultés à gérer leurs appréhensions, ce qui s'est soldé par crises d'angoisse et fuite d'une attraction en plein milieu! Autant dire que le soir, le parc d'attraction m'avait bien vidée, alors que je n'avais fait aucun manège puissant...

Family Story

Prenez un Homme en surpoids et au ventre chatouilleux, un médecin qui propose tous les examens possibles et imaginables, une médecine qui repère les pompes à fric à des kilomètres, et vous aurez mon Homme qui a dû passer une coloscopie et gastroscopie (une caméra, 2 orifices en haut et en bas, je n'en dirais pas plus!). 

Résultat, une préparation extrèmement désagréable qui a fait grimacer mon Homme. Et surtout depuis l'examen des crampes bien douloureuses, au point qu'il me dit comprendre ce que j'ai ressenti pendant l'accouchement. Et qu'il a dû aller faire un contrôle aux urgences...

Du coup on attend lundi les résultats. Et l'Homme espère avoir des réponses, et commence à se méfier de son médecin beaucoup trop prompte à lui faire pleins d'examens...

En bref

J'attends les vacances avec impatience, encore 6 semaines, je commence à fatiguer du rythme vélo/boulot/dodo...

Et vous votre semaine? Les parcs d'attraction, vous aimez ou c'est pas votre truc? Et puis, les examens médicaux qu'on vous conseille, vous foncez toujours comme mon Homme ou vous y réfléchissez à 2 fois comme moi?