Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

La douceur de mes vendredis régression

Petite participation aux "mardis tout doux" de Maman at home

Je suis la femme de l'Homme, la Mom de la Chose, l'éducatrice de 6 ados... Mais une fois par semaine, je m'offre un moment de douceur, où je suis juste Julie, l'ado attardée, sans devoirs ni contraintes.

Je régresse concrètement, ni Chose ni Homme, je n'accepte que le Chat. Et me voilà en tête à tête avec quatre éléments indispensables:

- de la nourriture déséquilibrée au maximum: chocolat toujours, chips, boissons sucrées, tartines... Bref plus vite c'est préparé, mieux c'est.

- la télévision, ave des programmes pas trop prise de tête. Je vais même vous avouer qu'à ce moment-là, même une téléréalité bien pourrie me ravit (oui j'ai honte, enfin même pas en fait).

- l'ordinateur où je surfe à tout va, partant à la rencontre des blogs, mags de filles, news en tout genre et blabla divers...

- le canapé enfin à moi sans limites, oû je peux me vautrer, me jeter, me couvrir, me tourner dans tous les sens....

Et puis, des fois cerise sur le gateau, l'Homme rentre tôt. Et vu que j'ai eu mon quota de régression adolescente, nous profitons de ce temps off pour un bon calin fort agréable!

30/05/2012

L'allaitement des autres

Mes nichons et moi, on se fréquente assidument depuis plus de 15 mois. La Chose en est fan et moi aussi faut bien l'avouer.

Pour comprendre le mode d'emploi, je me suis documentée sur le net et dans les bouquins et dans mon entourage, je suis connue comme la folle aux nichons.

A ce titre, je discute souvent avec d'autres mamans d'allaitement. Dernièrement, ma cousine m'a même demandé des conseils pour le démarrage de l'allaitement. Et j'aime bien partager un peu la "science" accumulée pendant ces 15 mois pour venir en aide ou guider des proches.

Alors au début, je veux bien vous l'avouer, je jugeais un peu intérieurement la collègue qui n'allaitait plus son fils de 2 mois et demi, parce qu' "elle avait plus assez de lait pour le contenter" ou une autre maman qui "préfère tirer son lait pour son bébé de 2 semaines pour que le papa puisse prendre le relais la nuit".

Et puis, j'ai réfléchi: on est toujours le fou de quelqu'un. Si pour moi, ces filles renoncent à quelque chose d'essentiel, pour elle c'est moi qui passe à côté de plus de liberté ou de facilité. Chacun ses choix, ses envies et sa manière de vivre sa maternité.

Par contre, j'ai pris un peu d'assurance pour essayer quand même d'expliquer les différents fonctionnement de l'allaitement à celles qui m'en font la demande... Avec même l'envie secrète de devenir conseillère bénévole d'allaitement, quand j'aurai un peu plus de bagage derrière moi...

27/05/2012

Ptits bonheurs n° 1: moments de complicité

ptits-bonheurs-logo

Des fois, je m'arrête de penser un petit moment, et je me dis: mais ... là je suis heureuse! Je suis à la maison, ma fille est en train de jouer calmement, s'inventant son petit monde avec ses jouets, mon homme fait la grasse mat', je m'apprête à faire un bon repas avec la Chose prête à tout gouter...

Et puis, la Chose vient vers moi. Elle est à cet âge béni où elle demande encore pleins de calins avec ses yeux tous bleus et elle se met debout prêt de moi, me sert dans ses bras, essaie un bisou maladroit, et je me sens si bien!

Puis vient l'Homme bougon, la tête dans le paté, un hochement de tête et va se réveiller avec son ordinateur (cherchez pas, y en a qui ont des moeurs bizarres). Sauf que la Chose ne l'entend pas de cette oreille là, et cherche aussi un calin de son père. Et là encore, voir ma fille avec son papa, ça fait du bien!

Bon dimanche!