Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2012

Parlons handicap 1- les salles Snoezelen

Je me suis dit que ça pouvait être intéressant de parler un peu boulot et d'expliquer de temps en temps comment on travaille auprès de personnes en difficultés. Quand j'évoque le fait que je suis éduc spé, j'ai  droit à des regards étonnés. Entre ceux qui me parlent des "débiles" dont je m'occupe et ceux qui croient que je grimpe l'éverest tous les jours, je me heurte souvent aux préjugés.

Donc, pourquoi ne pas un peu parler boulot, pour lever le voile sur cet univers à part?


Je m'occupe donc de personnes handicapées mentales, des adolescents avec un déficience dite sévère (c'est lourd comme appelation!).

En-dehors de cette appelation, ce sont des ados qui bougent pas mal, avec des émotions, des sourires, des envies, pas toujours les mêmes que nous. Ce qui est parfois difficile d'ailleurs, car on se heurte à une difficulté: que proposer à ces jeunes pour qui peinture, lecture, foot, coloriage etc, n'ont aucun sens?

Ils vivent dans leur monde et parfois ils nous laissent entrer par la petite porte et peu à peu, progressent et évoluent à leur rythme selon leur chemin. Mais parfois tout cela est angoissant pour eux et ils ont besoin d'un cocon, d'un endroit de détente ou au contraire de stimulations sensorielles.

C'est à ce moment-là que je les emmène en salle snoezelen. Ce lieu particulier, où les contraintes de la vie de groupe, du handicap, des apprentissages cède le pas, pour laisser la porte ouverte à un temps posé, sans interdits, où l'éducateur part à la rencontre du jeune et de ses besoins.

Il se passe alors quelque chose et le jeune est simplement bien. Tel jeune toujours en mouvement constant arrive à se détendre pendant quarante minutes. Un autre, toujours dans son monde, arrive à me laisser rentrer dans sa bulle, multipliant les sourires, les prises de contacts...

D'abord dubitative à propos de cet outil, peu à peu, je me laisse prendre au jeu de ce moment magique...

Si jamais vous avez d'autres questions sur le monde du handicap/de l'éducation spécialisés, je me ferais une joie d'essayer d'y répondre!

16/05/2012

Coup de chaud au boulot

 

Y a des jours comme ça où on a l’impression de faire un boulot de merde. Les 6 jeunes dont je m’occupe ont décidé de tous se rebeller à l’unanimité aujourd’hui…

 

Quand les demandes polies, les supplications intenses ou les tentatives d’autorité péremptoires n’amènent à rien, que faire ? A un moment faut bien avouer, j’ai lâché du lest, repris mon souffle et laisser couler un peu.

 

Car, on a des être humains en face de nous, pas des objets, et eux aussi parfois ben ils ont pas envie, et bon il a bien fallu le respecter. Pour ne pas se heurter à la maltraitance, en s’énervant plus de raisons, il faut des fois accepter de faire un pas de côté et attendre un lendemain qui chante un peu plus…

 

Ce qui est pas drôle par contre, c’est quand on rentre et que LA CHOSE est elle aussi dans la recherche de limites et en rébellion. Et là, pffff, on reprend son souffle et avant de se lancer dans l’arène, je compte sur mes 3 alliés : la pause tétée pour le calme et la complicité, le chocolat pour le réconfort et  et l’Homme pour le tiers qui calme le jeu en cas de coup de chaud…

 

 

04/09/2011

Parlons boulot si vous le voulez bien!

 The Working Mom n'a pas le choix: elle n'a pas gagné au loto donc à 2 mois et demi elle a mis la Chose dans les bras d'une nounou et hop au turbin!

Et qu'est-ce qu'elle fait la working mom? Elle s'occupe de Tipiak, Music Girl, Epileptic Boy, Gourmande, Regarde et Spider Girl.

Ces 6 jeunes sont pleins (trop?) de ressources et adorent faire tourner Working Mom en bourrique, la faire courir, crier, la suprendre...

Pour cela Working Girl est accompagné de collègues, parfois plus pénibles que les jeunes d'ailleurs.

L'Ancienne, l'Hésitante, le Mec, la Super AMP, la Rouquine, la Future Maman, et la Chef de service... Tous ceux-là et bien d'autre...

Pour suivre leurs aventures délirantes, rendez-vous dans "les brèves du boulot!"

Ah et j'oubliais Working Mom aime la difficulté, et a donc choisi d'inclure dans sa vie pro mouvementée quelques séances de tête à tête avec un tire-lait!