Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2014

Une bonne mère?

Seule la journée avec une Chose débordante d'énergie et un Champion plein de besoin, je gère, comme je peux. Depuis le 5 mai, que mon homme a repris le boulot, ça va. Personne n'est passé par la fenêtre, et j'arrive à partager des moments sympas avec mes rejetons.

Mais, parfois, je me demande: est-ce que je m'en occupe suffisamment bien? Il faut dire que je lis beaucoup sur l'éducation. Maternage proximal, bienveillance, éducation positive, écoute... Tous ces termes me parlent, c'est ma philosophie.

Je sais tous les dégâts du laisser pleurer. Sauf que, quand il faut habiller la Chose, je dois laisser pleurer Champion. Ces 5 minutes ne le tuent pas, mais en même temps, je culpabilise, influencée par tous ces textes qui expliquent combien les pleurs longs sont difficiles pour un nourrisson.

Je suis convaincue qu'une petite fille de 3 ans a besoin d'écoute et de discussion. Mais, parfois le Champion et/ou moi, avons besoin de calme. J'envoie alors ma fille autoritairement jouer dans sa chambre, sans explication ou négociation. Puis, je culpabilise.

La mère parfaite en moi me juge durement. Mais en même temps la mère réaliste sur mon autre épaule, me rappelle que je fais comme je peux. Aucune mère n'est parfaite, ce n'est pas/plus mon ambition, juste d'être une mère suffisamment bonne, Winnicott serait fier de moi!

Et vous, la dualité entre la volonté de mère parfaite et la réalité du quotidien, ça vous parle?

ps: merci pour vos conseils: vendredi petit rendez-vous chez la psy de la réanimation néonatale.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Coucou !
Ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles... Et d'apprendre que ça y est, tu vas aller vider ton sac !

Pour la question piège du "pensez-vous être une bonne maman ?" ma réponse est non, absolument pas ! Je suis exactement ce que je ne voulais pas être : désorganisée, autoritaire, stricte, parfois vexante... Et j'ai 2 puces équilibrées (dont 1 accro au ménage !!!) et débordantes d'amour ! Le seul point où je suis en accord avec mes principes d'avant c'est l'honneteté : je leur dis tout et j'explique, sans tabou...
(pour exemple ma voisine est dans le "je valorise et j'encourage et je ne sévis pas" bilan : elle a 2 monstres ingrats...
Le secret : euh si vous l'avez n'hésitez pas à partager !

Écrit par : fleur | 14/05/2014

Oui ça va faire du bien de vider un peu mon sac. La psy a intérêt à préparer les mouchoirs! Et je veux bien que tu m'envoies ton accro du ménage!!

Écrit par : working mom | 15/05/2014

Coucou !!

oh la la !! si tu savais ce qui se passe par chez moi tu déculpabiliserais à fond !
Pas le choix de laisser l'un ou l'autre pleurer... il faut malheureusement qu'ils apprennent à attendre leur tour, si j'ose dire...
l'éducation dans les livres c'est bien mais en théorie... tous les enfants sont différents et ont des besoins différents, tu es bien placée pour le savoir !!
ne t'inquiètes pas trop, il faut parfois être carré pour ne pas être trop débordée... puis cela les aide à se construire...
allé courage !!! tu tiens le bon bout !

Écrit par : Active mum | 14/05/2014

Tu me rassures, ouf!!

Écrit par : working mom | 15/05/2014

On essaye juste de faire comme on peut, nous ne sommes pas des machines! Je pense que le plus important, c'est de leur expliquer constamment que tu les aimes tous les deux et de les câliner seuls pendant 5-10 minutes, ça suffit à recharger les batteries. En tout cas, c'est de cette manière que je procède et ils n'ont pas l'air de s'en plaindre.

Écrit par : Cleophis | 14/05/2014

Oh oui, les calins et les bisoux, ça, c'est double voir triple dose quotidienne!!!

Écrit par : working mom | 15/05/2014

En pratique et en direct live avec plusieurs enfants je pratique le "chacun son tour" selon les urgences et les priorités. Pas adepte du laisser pleurer mais je n'ai que deux bras, deux jambes alors on fait au mieux ;-)

Écrit par : matinbonheur | 15/05/2014

Ce serait tellement pratique si comme les déesses indiennes on avait 8 bras!!!

Écrit par : working mom | 15/05/2014

Nous sommes toutes (sauf cas extrêmes, malheureusement) des bonnes mères, mais la mère parfaite n'existe pas !
Combien de fois je crie pour pas grand chose, parfois trop autoritaire, parfois trop laxiste, le juste milieu n'est pas toujours facile à trouver.
En tant que parents (car il y a des papas aussi), on essaye de faire au mieux, le mode d'emploi n'est pas livré avec l'enfant. Etre parents, ça s'apprend sur le tas, on fait avec le caractère de base de notre descendance que l'on tente soit d'affirmer, soit de modérer, bref on fait en sorte que toute la famille soit bien dans ses baskets :)

Écrit par : Sév | 15/05/2014

tu as raison. Chaque journée m'apporte une leçon différente sur mes enfants et finalement, on est tous heureux!

Écrit par : working mom | 15/05/2014

Je te comprend à 200 pourcent, pas parce que j'ai deux enfant mais parce qu'au début de l'arrivée de mon fils, j'écoutais (trop) les conseils de ma famille et de ma belle famille ! Et oui et les deux sont des pro du "laisse pleurer il se fait les poumons" alors que mes trippes me disait de ne pas le laisser pleurer. Finalement j'ai laché prise et j'ai appris a être la mère que je voulais être et non celle parfaite que tout le monde voulait que je soit ! ;)

Écrit par : Ma Breizh Family | 15/05/2014

Les commentaires sont fermés.