Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2013

A la recherche d'un cocon pour femme enceinte fatiguée

Je suis enceinte, je l'ai voulu, plus que voulu, je l'ai eu. Je suis impatience du cadeau à déballer fin mars, de voir la complicité de notre nouvelle famille.

MAIS

Enceinte, j'ai envie d'un nid douillet, d'un cocon précieux dans lequel nicher pendant 9 mois. Je pourrais m'y cacher :

- loin de X. qui tape et casse et qui est sans cesse englué dans sa rage de vivre, me forcant à passer le relais à mes collègues devant le danger pour mon ventre et sa pépite

- loin des anamnèses du handicap des jeunes dont je m'occupe: malformations utérines, convulsions à l'accouchement, prématurité... Toutes ces histoires qui me touchent au coeur et sont parfois si angoissantes

- pour éviter les douleurs du soir après une journée debout à courir entre les besoins de chaque jeune dont je m'occupe

- pour éviter à ma famille de supporter une desesperate mom fatiguée qui ne supporte plus rien ni personne

 

Je voudrais tellement une grossesse sans maux, dûs essentiellement à mon boulot. Je pensais éviter les vertiges de ma première grossesse, et voilà une semaine que je bataille avec, ne pouvant plus prendre le vélo ni rester debout trop longtemps. 

Petite pause, me voilà en arrêt aujourd'hui et demain, 2 jours pour recharger les batteries et retrouver un peu de quiétude et de vie un peu plus tranquille...

Et vous, grossesse épanouie ou besoin de cocon?

12/09/2013

Des nouvelles après une disparition

Ne trouvant plus le temps ni l'envie de publier, n'arrivant pas à trouver ma voie parmi tellement de blogs de talents, j'ai disparu... Je ne pensais pas avoir manqué à grand monde, et j'ai d'ailleurs déconnecté de la blogosphère, ne trouvant plus le temps de lire et de parcourir le net, prise par ma vie de famille et de couple...

Un jour, j'ai reçu une lettre d'une blogueuse, une vraie lettre en papier, que Cléophis m'a envoyée (as-tu eu mon mail?). Et là stupeur, mes petits mots jetés sur mon blog avait fait pousser quelque chose, un lien... Elle m'a donné envie de publier à nouveau, de donner de nos nouvelles, de voir si l'envie d'écrire revient...

Que devient la working family? La Chose commence à quitter le monde bébé,pour découvrir le monde des petites filles qui maîtrise de plus en plus son vocabulaire, tartine, feutres, saucisses... Pleins de mots qui explosent d'un coup comme ça, dans sa bouche. Par contre, le monde des couches n'est pas prêt de nous quitter, puisque à part servir de siège, le pot prend tristement la poussière...

Un autre passage important en ce moment, le début de la fin de l'allaitement. Il y a 2 soir je n'avais pas envie, je lui ai proposé l'histoire puis le coucher sans passer par la case tétée, et comme toujours dans notre histoire d'allaitement, ça s'est fait tout seul dans la compréhension mutuelle, ne laissant plus que la tétée du matin, qui je pense va vite aussi disparaître...

Mais pourquoi ce revirement, ce sevrage? Parce qu'elle grandit vite et bien, et que ... elle va avoir un petit frère ou une petite sœur  Microbus de son surnom est déjà un petit suceur de pouce et arrivera parmi nous le 27 mars. Il grandit dans mon ventre et nous l'avons vu hier à l'écho des 12 sa, nous remplissant de joie.

C'est notre petit cadeau du destin qui s'est installé alors que nous étions encore en train d'attendre avant de concevoir, monsieur ne se sentant pas prêt. Et en fait, le destin a mis sa patte pour ma plus grande joie mais aussi celle de monsieur, qui est un futur papa attentif, tout en ayant peur des bouleversements à venir...

Voilà pour de petites nouvelles, je vais essayer de renouer un petit peu le lien qui nous liait, sans me mettre la pression, à suivre!