Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2013

A la recherche d'un cocon pour femme enceinte fatiguée

Je suis enceinte, je l'ai voulu, plus que voulu, je l'ai eu. Je suis impatience du cadeau à déballer fin mars, de voir la complicité de notre nouvelle famille.

MAIS

Enceinte, j'ai envie d'un nid douillet, d'un cocon précieux dans lequel nicher pendant 9 mois. Je pourrais m'y cacher :

- loin de X. qui tape et casse et qui est sans cesse englué dans sa rage de vivre, me forcant à passer le relais à mes collègues devant le danger pour mon ventre et sa pépite

- loin des anamnèses du handicap des jeunes dont je m'occupe: malformations utérines, convulsions à l'accouchement, prématurité... Toutes ces histoires qui me touchent au coeur et sont parfois si angoissantes

- pour éviter les douleurs du soir après une journée debout à courir entre les besoins de chaque jeune dont je m'occupe

- pour éviter à ma famille de supporter une desesperate mom fatiguée qui ne supporte plus rien ni personne

 

Je voudrais tellement une grossesse sans maux, dûs essentiellement à mon boulot. Je pensais éviter les vertiges de ma première grossesse, et voilà une semaine que je bataille avec, ne pouvant plus prendre le vélo ni rester debout trop longtemps. 

Petite pause, me voilà en arrêt aujourd'hui et demain, 2 jours pour recharger les batteries et retrouver un peu de quiétude et de vie un peu plus tranquille...

Et vous, grossesse épanouie ou besoin de cocon?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Cela ne doit pas être très facile... J'espère que les deux jours d'arrêt auront été bénéfiques, et vivement le congé maternité.

Écrit par : Albane | 01/10/2013

oui, mais pas suffisant malheureusement, mais on fait avec!

Écrit par : working mom | 02/10/2013

moi j'ai envie de te dire "arrêtes toi", mets toi en arrêt, exagères un peu auprès de ton médecin et PROFITES de ta grossesse....
pour ma part, je faisais bcp de route, et j'ai eu du mal à lâcher, car je voulais faire le relais avec ma remplacante (je travaille en sessad), je me suis arrêtée 1 mois avant le début du congé mater, mais j'aurais du m'arrêter avant, ma fin de grossesse aurait été plus sereine... alors pas trop de scrupules on ne peut pas vivre ça bcp de fois dans notre vie !!!
courage.

Écrit par : Active Mum | 01/10/2013

c''est ce que tout le monde me dit, même ma chef de service, malheureusement j'ai encore trop de scrupules et le monde médical est de moins en moins généreux avec les femmes enceintes... en plus on déménage en fin de mois au boulot, et j'ai envie de m'installer dans les nouveaux murs avant mon absence!!

Écrit par : working mom | 02/10/2013

Les commentaires sont fermés.