Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2013

Lui je l'ai dans le pif!

Je suis une partisane du monde des Bisounours, j'aime tout le monde et personne. Du coup c'est très rare que j'aie des gens dans le pif, mais quand je les ai, c'est franc et massif, envahissant.

L'heureux élu est mon beau-frère. Je le vois le moins possible, faut dire que lui et sa femme ne nous invite que quand il y a un dépannage à faire chez eux, sinon un seul repas en 5 ans, des restes! Le mec est aussi macho et raciste: les profs sont des gauchos, il tolère que sa fille joue avec la voisine turque parce qu'elle est gentille...

Son expérience du handicap mental se limite à ma fréquentation, j'ai donc droit à ses questions:

- mais ils communiquent au moins?

Non, je travaille avec des plantes vertes, un peu d'arrosage de temps en temps et c'est bon!

- Et ils sont violents? 

Oh oui tous les jours, du coup on les enferme tous séparément dans une cellule avec la camisole!

Qu'on se comprenne bien, ces questions naïves ne me gènent pas non plus, on peut se les poser, mais si on s'arrête seulement à ces questions pour découvrir le monde du handicap mental ça craint! 

Je vous présente Gudule et Boudou, ils sont calmes aujourd'hui!

Et puis, y a ce week-end: il a réussi à presque me mettre les larmes. On parlait de permis, et du fait que j'ai arrêté le processus pour l'instant. Seulement pour Monsieur, c'était inacceptable, et il fallait me convaincre de reprendre le permis, comme si ça lui était vital. Avec un matraquage ininterrompu, au point qu'à un moment je suis sortie de la pièce.

Du coup j'étais super énervée en partant de chez mes beaux-parents, du coup faut bien déverser quelque part, désolé c'est pour vous! Et vous, vous avez des gens dans le pif? Vous arrivez à ne pas trop le montrer?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

On ne peut pas dire qu'il y ait des personnes qu'on "haït" mais certaines dont les propos sont intolérables, oui. On évite d'avoir de longues conversations avec elles ou on se contente de parler de la pluie et du beau temps. Si le sujet est brûlant, on se tait et on attend qu'il/elle ait fini son monologue. ;) Et on se moque entre nous en rentrant !!

Écrit par : Cleophis | 30/05/2013

C'est tout un art de savoir rester diplomate, face à ce type de personnes. Heureusement, après les avoir cotoyé, en privé vous devez bien en rigoler!!

Écrit par : working mom | 31/05/2013

Les commentaires sont fermés.