Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2013

Se disputer avec une Chose dans les parages

Loin d'être idéale, la vie de couple après bébé peut être agitée. Tensions, stress et sujets de disputes pointent le bout de leur nez. 

Avant d'avoir un enfant, on règlait ça à notre manière: larmes, claquage de porte, Homme qui prenait la poudre d'escampette et réconciliation par SMS, puis sur l'oreiller. Bref, le grand jeu mais on avait une règle: ne pas s'endormir fâchés.


[Le poison, par René Magritte en 1939]

La Chose étant maintenant dans les parages, les sujets de dispute ont changés, évolués. Ils ne sont pas plus nombreux, et surtout nous faisons tout pour parvenir à un consensus. Parce qu'avec un enfant dans les parages, l'explosion n'est pas possible.

Les larmes inexpliquées, ça lui fait peur. D'ailleurs hier soir, elle a vu sa tata effondrée d'avoir loupé un concours. Elle n'a rien dit, mais n'a pas pu se coucher nous regardant avec des sourcils froncés pleins d'interrogations. Ne parlons pas des cris qui soit la font pleurer soit risquent de la réveiller soit font qu'elle fait tout pour nous détourner de la dispute.

Il n'est plus possible non plus de prendre la poudre d'escampette sans réfléchir. D'abord il faut voir qui s'occupe de la Chose, pour combien de temps on s'éclipse, penser à lui dire au revoir...

Les réconciliations par SMS se font à ce moment là plutôt en discutant à voix basse avec un ton calme et en étant interrompus par une Chose qui veut jouer aux Legos, rendant donc tout aussi impossible une réconciliation sur l'oreiller!

Ne restent plus que les disputes en sourdine et le dialogue. La Chose devient un instrument de paix des ménages. Et vous, les disputes sont-elles encore possible ou les enfants ont changé vos habitudes?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

nous ça crie, ça pleure, ça gueule un coup...
les nains fuient dans le salon et en général nous demandent "pourquoi vous vous disputez ?"..."on se dispute pas, on discute très fort"....
et ça fait partie de la vie, c'est comme ça.

Écrit par : Mamanlit | 27/04/2013

Oui on ne peut pas éternellement protéger nos enfants, des fois il y a des disputes qu'on ne peut pas cacher. Tant qu'après on en discute avec eux et qu'on les rassure, tout va bien.

Écrit par : working mom | 28/04/2013

Les commentaires sont fermés.