Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2012

J'ai mal à ma mère

En devenant maman, je m'attendais à du changement, mais je ne m'attendais pas à cette fracture entre ma mère et moi. 

Il y a une querelle de génération entre ma maman et moi. Pour elle, le bébé doit obéir à ses parents, faire ses poumons et ses nuits dans la foulée. Moi, je suis devenue maman à l'ére du retour du maternage, repris à ma sauce, en accumulant allaitement long, purées maison, cododo parfois, portage de temps en temps, le tout s'adaptant aux envies de bébé autant qu'aux miennes.

Plus ma mère me raconte ses expériences, plus je me dis que je comprends d'où viennent mon manque de confiance en moi, mon côté angoissé et tendu. Je suis l'ainée suivie d'un frère venue trop rapidement et en plus très asthmatique, donc ma mère m'a fait grandir au pas de charge, vivant dans la tension de l'état médical de mon frère, perdue face à ses pleurs la nuit et le laissant alors pleurer, trop fatiguée de tout ce stress.

Je ne juge pas, mais elle me juge, alternant petites piques face à moi ("tiens, elle est pas à la sieste?"), gros reproches derrière mon dos ("si la Chose tourne mal, je veux rien savoir et puis je lui dis plus rien, elle veut rien entendre") et vrais faux témoignages de ses amis. Pour moi, tout cela est dur à vivre: devenir maman est un parcours jalonné de quelques embûches et dans ce chemin, mon guide n'est pas ma maman car elle ne se met pas à mon niveau et que pour elle, mes difficultés ne sont liés quà l'allaitement, le maternage etc.

Résultat: le fossé se creuse à  un rythme forcené. Prise dans le quotiden, mon inconscient a zappé son anniversaire ce qui m'a valu pas mal de reproches même après avoir fait amende honorable, et ça fait une semaine que je ne l'ai pas appelée et il faut que je me force à l'appeler ce soir. Si je ne l'appelle pas, elle n'appelera pas, se contentant de se lamenter dans son coin sur la fille indigne que je suis. Alors je vais l'appeler, pour une conversation vide où je ne ferai que l'écouter, sans lui jeter à la tête tous les reproches que j'ai à lui dire, car elle ne les comprend pas, et la seule conséquence serait de priver la Chose de ses grands-parents.

Et vous, devenir parents, ça a aussi fait évoluer ou bouleverser votre relation avec vos parents?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Devenir parent... mère en ce qui nous concerne bouleverse tant de chose... Déjà au sein du couple, mais sur la relation que nous avons avc notre propre mère.
De mon côté, ma mère est venue pr mon accouchement, en Inde et est restée 1 mois. J'appréhendais énormément & finalement, elle m'a agréablement surprise. Elle a tout de suite pris la place de la gd-mère & m'a soutenue, en me laissant le libre arbitre pour toutes les décisions. C'est le cas encore, maintenant que ma fille va sur ses 2 ans...
Après, nous vivons sur 2 continents différents, donc elle ne peut me "juger" sur le quotidien, mais pour avoir passé 2 sem chez eux : aucun soucis sur l'alimentation, l'éducation, etc...
Prends le tps de te construire en tant que mère... Essaie de faire en sorte que ta relation avec ta mère reste cordiale.... Et tu verras plus tard, en attendant, privilégie ton enfant :)

Écrit par : Soma | 16/09/2012

merci pour ton témoignage!

Écrit par : working mom | 16/09/2012

Ma mère a été très intrusive au départ, à toujours me dire comment je devais faire avec ma fille, que je m'y prenais mal, etc... Et quand elle a vu que je m'en foutais et que je faisais comme je voulais, elle a fini par laisser tomber et suivre mes choix. Surtout qu'elle a compris qu'elle risquait de me perdre à me prendre la tête comme ça.

Écrit par : Cleophis | 16/09/2012

finalement ta mère a été assez intelligente pour te laisser mener ta maternité comme tu le voulais. j'espère que ma mère va comprendre ça elle aussi!

Écrit par : working mom | 16/09/2012

Les commentaires sont fermés.