Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2012

La mère parfaite versus la mère indigne

Comme tous les bébés, la Chose possède une option fort dérangeante: le "je veux pas dodo". Une fois au moins toutes les 2 semaines, le coucher se met en mode échec et s'ensuit un dialogue étrange dans ma petite caboche:

- MERE PARFAITE: ton enfant pleure, il a besoin de toi, va le chercher!

- MERE INDIGNE: elle chouine seulement, elle va se rendormir! je finis ma page/l'article/de regarder la pub et j'y vais si elle pleure encore!

 

- oh ma pauvre chérie, elle ne peut pas dormir, elle a besoin de sa maman. Sûrement les dents/un progrès qui se prépare/un rhume...

- bon, qu'est-ce qui se passe la Chose? encore un dérangement interne illogique, et tu veux dormir avec ta mère? Allons y gaiement, pffffff!


- quelle joie d'être à l'écoute de son enfant! oh elle bouge beaucoup sur le lit, je vais la prendre dans les bras et l'accompagner dans ses doux rêves!

- la Chose, tu dors maitenant où je vais me facher! tiens si je lui donnais un coup de nichon, histoire de la calmer! Ah que ferais-je sans ce nichon magique!

 

- oh 5h30 du matin, bébé bouge dans son sommeil. Ne la réveillons pas surtout! Et profitons de ce magnifique partage mère-fille!

- oh 5h30 du matin, vite je bouge un peu plus, avec un peu de chance, je vais la réveiller! Yes gagné! Hop un coup de nichon somnifère, et zou le bébé dans sa chambre, et une paix royale jusqu'à 10h!!!

Et pendant ce temps, que fait père parfait?

- Mon coeur, la Chose pleure, je te la ramène!

Et père indigne?

- Par contre, je t'aide à préparer le lit pour vous accueillir toutes les 2, mais je vais dormir dans le salon, je bosse tôt demain!

Moralité: le gagnant est père indigne! Mére parfaito-indigne est encore le dindon de la farce!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les commentaires sont fermés.