Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2012

Comment j'ai presque claqué la porte de la kiné

La Chose est un peu en retard pour la marche, du coup la pédiatre nous a orienté vers une kiné, qui ne voit rien de vraiment grave mais veut quand même faire quelques séances avec la Chose.

Nous y sommes donc allés aujourd'hui, avec un bébé crevé d'une longue journée chez la nounou, avec juste une demi-heure de sieste. L'heure venue de faire les exercices, la kiné nous demande de nous éloigner. Bien sûr, la petite n'est pas de cet avis. Elle commence à hurler et la kiné lui fait faire tous pleins d'exercices, avec notre bébé qui hurle non-stop, tousse, et s'arrête juste pour respirer.

A un moment (et je vous assure j'ai patienté longtemps pour voir si les choses se calmaient) n'y tenant plus, je rentre dans la salle d'exercice. Je prends dans les bras la petite, expliquant bien à la kiné que 1) elle est fatiguée 2) on n'a jamais éduqué notre fille en la laissant hurler. Elle me parle de caprices, qu'il n'y pas de larmes, qu'elle pleurait juste pour m'appeler, qu'elle s'est même fait vomir exprès (!). Bref, d'un commun accord, on n'a arrêté la séance, la kiné ne voulant plus continuer suite à mon intervention et moi ne voulant plus laisser ma fille dans cet état.

Je suis énervée, confuse et frustrée. La Chose a plusieurs pleurs et je sais faire la différence entre de la frustration et de la détresse. Et là, mon bébé était en détresse, d'être séparée de ses parents et de devoir être manipulée et devoir faire des exercices avec une personne qu'elle ne connait pas. Il n'y a pas eu d'apprivoisement mutuel, mais une action rapide. Même si la kiné lui a chanté des chansons et a essayé d'être douce, pour la Chose, c'était trop lui demander. Il aurait fallu qu'elle commence les exercices en étant sereine.

Pourquoi devoir à tout prix éloigner les parents? Pourquoi ne pas proposer aux parents de participer et les associer aux exercices? Pourquoi ne pas s'adapter à un jeune bébé qui a du mal avec les inconnus?

A la place on a eu un concert d'hurlements... Je sais bien que je ne peux pas éviter la souffrance et les pleurs à ma fille. Je l'emmène se faire vacciner, je lui nettoie le nez... Mais là, je pense sérieusement qu'il aurait pu être fait autrement.

En même temps, je suis pleine de doutes. Suis-je trop maman poule? N'aurais-je pas dû laisser la kiné continuer? J'ai laissé parler mes tripes, peut-être ai-je eu tort?

Je suis un peu paumée, donc j'ai bien envie d'avoir vos avis éclairés et éclairants! Un grand merci!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Mon dieu !! je suis toute retournée rien qu'à te lire !!! j'aurais fait exactement comme toi du moins j'espère que j'aurais eu le courage de le faire de m'opposer au corps médical (je suis facilement impressionnable). J'ai fréquenté beaucoup de cabinets de kiné et le dernier est top ils ont une salle commune du coup je vois aussi des enfants ET leurs parents qui ne sont pas exclus de la salle. Après j'ai aussi entendu certains (autre cabinet) dire que les parents gênent surtout pour la bronchiolite ou les bébés pleurent beaucoup mais là toi ça n'a rien à voir ! et la première chose que demandent les bons kinés c'est comment va l'enfant (fatigue etc.) et ils intègrent au dabut les parents pour ensuite les éloigner. CHANGE de kiné ou arrête la kiné ! sérieusement est-ce que ce retard nécessite cela, chaque chose en son temps non ? Oh j'aurais envie d'en parler de vive vois avec toi, ça me touche beaucoup: Sois sûre que tu as bien fait !!! Bises

Écrit par : Valentine | 03/07/2012

10000000000 mercis! ton petit mot m'a mis la larme à l'oeil, ça fait un bien fou de se sentir compris comme ça! et effectivement on va attendre un peu avant de reprendre la kiné, on verra si les choses évoluent d'elle-même pour la puce..

Écrit par : working mom | 03/07/2012

Pfff....quelle galère ! Je pense que tu es mal tombée....
et fais toi confiance dans tes ressentis...je pense que tu as agi pour le bien être de ta fille et que tu as très bien fait...et sans relation de confiance, rien ne marche avec les petits bouts.

Alors, s'il y a besoin de kiné, peut être devrais tu essayer avec un autre qui a l'habitude des touts petits...et qui sache créer un climat de confiance entre lui, vous et votre fille, en vous incluant bien sûr dans la séance ( le contraire est quand même bizarre surtout pour un début de suivi...).

Écrit par : Maman psychomot | 03/07/2012

le pire c'est que c'est une kiné spécialisée dans la rééducation chez l'enfant, donc je n'ai pas trop compris son attitude...

Écrit par : working mom | 03/07/2012

Bien sûr que tu as bien fait de suivre ton instinct ! Les méthodes et le comportement de cette kiné sont inadmissibles !
En plus, elle est spécialisée dans la rééduc des enfants... wouahou, ça me donne des frissons dans le dos. Bref, ne cherche pas à comprendre son attitude : mauvaise professionnelle, mauvaise journée pour elle aussi, perte de sang-froid, méthodes douteuses... Peu importe ! La chose et toi n'avez rien à faire là-bas !

Écrit par : Marine | 03/07/2012

Quelle horreur ! Comment a-t-elle pu vous demander de sortir pour un aussi petit bout ? Evidemment qu'elle n'allait pas être en confiance, et qu'elles allaient faire du mauvais travail !
D'après moi, tu as eu la meilleure réaction qui soit :-)

Écrit par : Mypetitpois | 11/07/2012

Les commentaires sont fermés.