Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2012

Vie ma vie de mère au foyer

Vous l'aurez deviné à mon rythme intense de publication, je ne travaille pas cette semaine! La tatie s'étant marié, me voilà avec une semaine de congés un peu forcés pour garder la Chose...

L'occasion d'une immersion dans la vie de mère au foyer, de longues journées en tête à tête avec la chose, le chat, la télé et/ou la radio, pour avoir quand même des bruits un tant soit peu adultes.

Premier écueil dans ma vie provisoire de housewife, comment faire quand on a quelque chose d'imprévu qui se place dans l'emploi du temps comme au hasard le passage du code vendredi (serrez moi les pouces je treeeeeemble)? Après avoir eu les chocottes, j'ai eu l'inestimable chance que la nounou accepte de prendre ma fille malgré ses congés, ouf!

Ensuite, le boulot lui, ne s'arrête pas et on reçoit vite des nouvelles des collègues pour apprendre que c'est encore le bordel là-bas, mais non on ne vas pas courir au boulot, on prend sur soi et on profite de ses vacances!!!

Et comment profiter des vacances, autrement qu'en faisant un brin de ménage. D'habitude, on fait ça en couple, donc on partage les corvées et surtout y a toujours une personne pour surveiller la Chose. Sauf que là, l'Homme était au boulot, donc ce fut épique. Car la Chose n'avait de cesse de m'aider en ressortant tous les jouets que je venais de ranger, en se lançant dans l'escalade de mobilier mis en hauteur (oui, elle marche pas mais elle escalade, cherchez l'erreur) ou en essayant de choper les produits chimiques, mais bon maman veille!

En fait, le plus dur pour moi quand je suis housewife, c'est que j'adoooooore discuter, sauf que quand l'Homme rentre, il a la tête pleine et ne veut pas discuter, en plus j'ai pas grand chose à dire... Rien que pour ça, le boulot me manque un peu, j'avoue!

En même temps, voir non-stop ma fille, la voir évoluer, rire devant ses diverses bêtises, ne pas avoir d'horaires, laisser mon tire-lait prendre la poussière... C'est quand même sympatoche!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Ah en temps que maman en congé maladie pour MAP et éduc spé tout comme toi, je comprends totalement ta pensée !

Écrit par : A la mère si | 21/05/2012

oulala je compatis car du coup tu dois en plus pas avoir le droit de trop bouger! bon courage!

Écrit par : working mom | 22/05/2012

Les commentaires sont fermés.