Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2012

Un mariage où la fille n'est pas celle qu'on croit

En ayant un enfant, rapidement un malaise s'installe: ne pas avoir le même nom que le fruit de son utérus, c'est vite étrange. Ajouter à ça un amour fououou et un patronyme d'origine pas top, et hop nous voilà lancés vers l'univers du mariage.

Pour faire ça bien, nous additionnons le baptème de la petite et son anniversaire. Donc pour resituer, nous voilà en train d'organiser un mariage d'une cinquantaine de personnes (avec pour bien faire des conflits entre certains des invités), tout en gérant boulot, bébé de moins d'un an, un manque chronique d'organisation et une bien belle faculté à tout remettre à plus tard.

Et là je me pose des questions: vous savez la fille qui rêve depuis sa prime enfance à son mariage, pour qui l'essayage de LA robe est le plus beau jour de sa vie, et qui sait parfaitement ce qu'elle veut entre la couleur parme et violet? Ben c'est pas moi! Claquer des 100 et des 1000 dans une robe que je vais mettre une soirée, j'ai du mal, donc bonjour Tati Mariage.... Pourtant je l'aime mon Homme, mais je l'aime tous les jours, sans avoir besoin forcément de le céléber avec fastes et somptuosité, j'ai juste envie de nous savoir "mariés", unis aux yeux de tous.

Heureusement l'Homme a réussi à trouver sa part de féminité et le voilà transformé en coach organisateur de mariage de compétition. Heureusement qu'il est là ce petit Monsieur!

Et je vous assure, avec tous les choix dramatiques que suppose un mariage sans compter les compromis, et bien qui survit à l'organisation d'un mariage, a bien la preuve que l'amour est prêt à durer.

Au fait, parlons délais, pour montrer notre degré de préparation: nous nous marions en février et ... si on a acheté ce qui va décorer les tables (bien!), ben on sait pas concrètement ce qui va être déposé sur ces dites tables (pas bien!). Et je n'ai toujours pas mes bas ni ma jarretière... Sans compter d'autres petits manquements à l'appel...

Alors ma part féminine va-t-elle émerger ou restera-t-elle chez Monsieur?

Serons-nous prêt pour le jour J?

La suite au prochain épisode

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les commentaires sont fermés.